Protestation
le 7 juin 2007
A lfattention de M. Iwao HAYAKAWA, CEO de S-pulse Co. Ltd
Représentants de National Network of Lawyers against the Spiritual Sales
Kazuo ITOH, avocat au barreau de Tokyo,
Keiichi HIRAIWA, avocat au barreau de Yokohama,
Rokuo HIROYA, avocat au barreau de Sapporo,
(Contact) Hiroshi YAMAGUCHI, avocat au barreau de Tokyo,
Executive Director de National Network of Lawyers against the Spiritual Sales
c/o Tokyo-Kyodo Law Office,
Sawada Bldg 5F, 1-15-9 Shinjuku, Shinjuku-ku, Tokyo
Tel 81 3 3341 3133 Fax 81 3 3355 0445
(Contact) Hiroshi WATANABE, avocat au barreau de Tokyo,
secrètaire de National Network of Lawyers against the Spiritual Sales
c/o Tamuracho Sogo Law Office
Kyodo Bldg 6F, 3-2-1 Nishi Shinbashi, Minato-ku Tokyo
Tel 81 3 3431 4488 Fax 81 3 3431 4481

Nous, membres du National Netwrok of Lawyers against the Spiritual Sales, sommes très surpris de la nouvelle de la participation de lféquipe Shimizu S-pulse à la « Peace Cup Korea 2007» organisée par le gourou Moon de lfAssociation du Saint-Esprit pour lfUnification du Chiristianisme Mondial (communément appelée «Eglise de lfUnification» ci-après «EU» ).
Nous contestons très vivement votre décision sur cette participation et vous en recommandons lfannulation immédiate.
Nous vous demandons par ailleurs de nous faire parvenir votre réponse à cette protestation par écrit. Nous la rendrons publique lors de la prochaine conférence de presse qui sera tenue le 14 juin 2007.

PD Notre Organisation a été créée par 300 avocats en mai 1987. Le but en est de lutter contre les commerces frauduleux dits «spirituels» (reikan shoho) pratiqués par lfEU et dfen sauver les victimes.
Soit disant pour la libération de la malédiction de lfesprit des ancêtres, lfEU vend des produits tels que des sceaux, vases, pagodes, ou jus concentrés de jinsen à des prix astronomiques ou contraint des donations à lfEU par des procédés dolosifs ou la violence. Nous avons recueilli 27787 plaintes en 20 ans et le montant des dommages sfélève à 96 milliards de yens, montant qui ne cesse de croître.
Nous vous prions donc de bien vouloir prendre connaissance de notre récapitulation des plaintes que vous trouverez ci-joint en annexe I.
Personne nfignore à lfheure actuelle que ces commerces frauduleux sont organisés par lfEU profitant des réseaux nationaux très développés des adeptes. Ceux-ci se voient attribuer chacun un montant de profits à atteindre. Ils doivent se consacrer à la collecte des fonds sans même avoir le temps de dormir. Ces faits ont été mis en lumière dans les plaintes que nous avons recueillies et maintenant reconnus par la justice. De nombreux tribunaux ont condamné lfEU à des dommages et intérêts. Vous trouverez également en annexe des résumés des jugements condamnant lfEU. Nous pouvons aussi mettre à votre disposition les copies de ces décisions intégrales.
LfEU pratique toujours ces commerces frauduleux jugés illicites par la justice et le nombre de victimes ne cesse dfaugmenter. Parmi ces victimes, celles qui se sont donné la mort ne sont pas moins nombreuses. La façon dont lfEU collecte les fonds nfa pas changé depuis 20 ans. Afin de les conduire à donner tous leurs biens à lfEU, tout en cachant qufils y appartiennent, les adeptes se rapprochent des personnes âgées vivant seul, des couples âgés, des veuves, des femmes célibataires ou des femmes au foyer et les invitent à « penser ensemble à la vie ». Ils les amènent ensuite aux centres audiovisuels et les arrosent de mensonges et de menaces sfappuyant sur la soit disant « malédiction (innnen) »des ancêtres. Puis, ils les font résilier leurs comptes bancaires, vendre leurs immeubles y compris leur résidence principale, contracter des prêts auprès de la banque ou de lfusurier (sarakin) ou enfin acheter à des sommes considérables des produits tels que sceaux, chapelet, vases en marbre, kimonos, bijoux ou tableaux.
Lfargent ainsi collecté est transféré à Moon. Grâce à cet argent, Moon achète dfimmences terres en Corée, aux Etats-Unis, ou en Amérique latine, crée des entreprises et enfin fait des collectes pour des partis politiques du Japon, de la Corée, des Etats-Unis ou du monde entier.

QD

Moon a institué la « Peace cup » le 12 juin 2002. Dans le magazine mensuel de la secte, « Family » (août 2002), il montre très clairement son intention dans les termes suivants : «souhaitant lfinstitution de la paix mondiale, jfai créé « la Peace Cup » », « la « Peace Cup » sera le lieu destiné à la commémoration du souhait de toute lfhumanité de vivre au sein dfune grande famille, tout en y forgeant les efforts venant de tous horizons, tels que la religion, la science, la politique, lféconomie, les femmes, les jeunes et le sport, les efforts consacrés à lfaccomplissement du monde de création rêvé par Dieu.».
Le 15 juillet 2003, Moon déclare lfouverture de la Peace Cup à Séoul. Dans un article de la même presse ( «Family», août 2003) consacré à cette ouverture, il a précisé : « jfai établi des bases internationales dans le domaine de lfart et de lféducation. Le jeu « Moon Peace King Cup (Peace Cup Korea)» où participent des équipes prestigieuses de football et qui commencera le 15 juillet fait partie des activités pour lfaccomplissement du monde de la paix, de la culture, et et du coeur ». Par ailleurs, dans « Family » (septembre 2003), il a même osé dire qufil serait organisateur des Jeux Olympiques et de la coupe du monde de football en déclarant: «désormais, les Jeux Olympiques, la FIFA ou la coupe du monde de football seront sous mon contrôle.» .
Il organisait jusque-là cette «Peace Cup Korea» dans le cadre de la « Fête internationale du sport et de la culture 2003». Mais aussi le «mariage collectif international de 400 millions de couples» a été organisé dans le même cadre. Dans une affaire concernant le mariage collectif, la Cour suprême du Japon a partiellement reconnu les prétentions dfune ex-adepte et a ainsi eu occasion de se prononcer sur la nullité du mariage dfun couple japonais dont le mariage civil aurait été postérieur au mariage collectif. La Cour a aussi affirmé que le fait de faire participer des individus à un mariage collectif est un acte de violation de la liberté de mariage.

RD

Ainsi, il est évident que la « Peace Cup Korea » organisée dans le même cadre que le mariage collectif, grâce à des fonds collectés par des adeptes, et réalisée pour auréoler lfautorité du gourou et mieux inciter les adeptes aux commerces frauduleux, est évidemment contraire à lfesprit de «sportmanship».
Le montant du prix qui a été décerné à la promotion de 2003 sfélève à 2 millions de dollars, ce qui correspond à peu près au prix décerné au champion de la coupe du monde. Les prix très importants ont été également versés aux autres participants de la «Peace Cup Korea». La plupart de ces sommes proviennent des fonds collectés par les adeptes du Japon par le biais des « commerces spirituels » pratiqués auprès des simples citoyens japonais.
Lforganisateur de la « Peace Cup 2007 » est, tout comme en 2003, « la Fondation Moon de sport et de paix » dont le président officiel est Chung Hwan Kwak. Celui-ci est le numéro 2 de lfEU et le bras droite de Moon. Par ce fait même, on ne peut ignorer que le vrai président de la fondation nfest personne dfautre que Moon.
Chung Hwan Kwak est actuellement, sous lfordre de Moon, le représentant de Washington Time géré par Moon, le propriétaire de «Seongnam Ilhwa» , équipe de football professionnelle appartenant à la L league créée par Moon, le président de IIFWP (Inter-religious and International Federation for the World Peace) fondée par Moon, le président mondial de Family Federation for World Peace and Unification, créée par Moon, et enfin le président de la fédération coréenne de football (K-league). Le commissaire en chef de lforganisation de « la Fête internationale du sport et de la culture 2003 » a été également Chung Hwan Kwak et ce sera sans doute encore lui qui assumera ce poste en 2007.

SD

Votre équipe Shimizu S-pulse est une équipe très aimée des habitants de Shizuoka et le rêve des enfants et des adolescents. De nombreux jeunes rêvant un jour dfêtre professionnels sfinscrivent à des équipes pour les jeunes de Shimizu S-pulse
Le fait que vous ayez décidé la participation de votre équipe à la «Peace Cup Korea 2007» étant à la fois une offense contre les victimes du commerce frauduleux de lfEU et contre les familles des adeptes contraintes à participer au mariage collectif, et une incitation davantage plus forte au commerce frauduleux des adeptes, constitue une trahison envers tous les supporters et tous ceux qui aiment Shimizu S-pulse.

Visant lféradication totale des « commerces spirituels » et recherchant à sauver les victimes, nous protestons donc très vivement contre votre décision de la participation à la «Peace Cup Korea 2007» et réclamons lfannulation immédiate de la décision de participer.

Nous envoyons aussi cette protestation à vos actionnaires importants, aux sponsors de lféquipe, aux clubs de supporters et à la presse.

Pièces jointes

Annexe 1 : Rapport annuel de notre organisation

Annexz 2 : Résumés des décisions judiciaires reconnaissant la responsabilité de lfEU